« REVIV – Réfugiés, Victimes, Vulnérables »

Comité Libanais pour les Droits Humains

Le CLDH dénonce et combat l’usage de la torture, les détentions arbitraires, les disparitions forcées et l’impunité des violations graves des droits de l’Homme. Il utilise les voies de recours nationales et internationales, fournit une prise en charge individuelle et personnalisée aux victimes et à leurs familles et effectue un travail d’enquête et de recueil de témoignages tout en diffusant des informations par le biais de communiqués de presse et de rapports. L’association a ouvert, en octobre 2007, un centre d’accueil et d’assistance pour les victimes de la torture et leurs familles – le Centre Nassim – qui propose une prise en charge pluridisciplinaire (médicale, psychologique, sociale, professionnelle et juridique). Le CLDH est également engagé dans la défense des droits des migrants et notamment des travailleuses domestiques victimes d’exploitation et de mauvais traitements.

Au Liban, les réfugiés sont confrontés à une grande précarité économique, sociale et juridique, ainsi qu’à une forte détresse psychologique. Le projet REVIV (Refugiés – Victimes – Vulnérables) vise à protéger les réfugiés et à défendre leur possibilité d’accès au droit par une assistance juridique, une prévention des mauvais traitements et un accompagnement à la prise en charge de soins de santé mentale.

Montant donné : 16000 €
Année de financement :
Lieu de réalisation : Liban