Restaurer deux oeuvres de Trémolières à St Bruno-les-Chartreux

Splendeur du Baroque

Travaux de restauration de deux tableaux classés monument historique en 1904 L’Ascension du Christ et l’Assomption de la Vierge réalisés par Pierre-Charles Tremolières en 1737 et situés dans le transept de l’église Saint-Bruno les Chartreux.

Les deux tableaux forment un ensemble exceptionnel.
Considérés comme l’apogée de l’œuvre de Pierre-Charles TREMOLIERES (1703-1739), ils sont réalisés l’année où le peintre est reçu à l’Académie (1737), en pleine maturité de son talent. Des six tableaux destinés à des institutions religieuses lyonnaises dont l’artiste reçoit commande à Rome et à son retour de Rome, entre 1736 et 1737, ceux des Chartreux sont les plus aboutis.  TREMOLIERES meurt de pneumonie à l’âge de 36 ans en 1739.
Or, « L’Assomption » réalisée pour les Chartreux de Lyon joue un rôle particulier dans l’évolution de la peinture française au XVIII° siècle. Elle est présentée au Salon de 1737, Salon que l’Académie rend annuel à partir de cette date. Parmi les 253 oeuvres exposées, elle est au cœur des débats parce que défendant le goût nouveau, initié par François LEMOYNE (1688-1737) au plafond du salon d’Hercule à Versailles (1733-1736), fait de légèreté, de coloris nuancés, jusque-là peu usités comme le rose ou le bleu indigo dont l’importation vient tout juste d’être autorisée en France. Elle ouvre la voie au nouveau style français, mené par François BOUCHER (1703-1770), qui s’inspire de modèles italiens mais s’en différencie par la clarté de la couleur, la subtilité et la grâce.
Un dessin préparatoire de « L’Ascension », travaillé sur fond bleu, figure dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New-York.

Montant donné : 30000 €
Année de financement :
Lieu de réalisation : Lyon